Conseils pour l'achat

Déterminez vos besoins spécifiques

Les motifs et les caractéristiques relatifs à l'achat d'une propriété varient d'une personne à l'autre. Il est donc très important de discuter avec votre courtier immobilier de vos besoins spécifiques avant de visiter une propriété.

Avant de rencontrer votre courtier immobilier, faites une liste des caractéristiques importantes et identifiez vos besoins spécifiques tels que la localité, le prix, le genre de propriété recherchée, le nombre de pièces, l'environnement, les services publics importants, etc.

Vérifiez avec votre institution financière le montant d'hypothèque que vous pouvez vous permettre afin d'obtenir un prêt préautorisé.


Communiquez avec un courtier RE/MAX

Lorsque vous aurez fait l'analyse de vos besoins, communiquez avec un courtier RE/MAX de votre localité. Si vous déménagez dans une localité différente du lieu que vous habitez actuellement, votre courtier pourra vous référer à un courtier professionnel dans la région désirée.

Si vous ne connaissez pas de courtier RE/MAX dans votre région, cliquez ici et trouvez l'agence RE/MAX la plus près de votre domicile actuel ou de la localité désirée afin que cette dernière vous recommande un courtier, et ce, sans obligation de votre part.


Aide-mémoire lors d'une visite de propriété

Lorsque vous visiterez des propriétés, voici un aide-mémoire qui vous aidera à choisir une propriété plutôt qu'une autre. Complétez ce formulaire à chaque visite.

Aide-Mémoire

Date de la visite:
Adresse:
Localisation:
Type d'habitation:
Excellent Satisfaisant Moyen
Terrain
Superficie
Aménagement paysager
Clôture
Extérieur
Isolation
Portes et fenêtres
Toiture et gouttières
Garage
Services
École
Garderie
Transport public
Parc
Centre d'achats

Vous avez trouvé la maison de vos rêves?

N'oubliez pas d'informer vos fournisseurs de services avant votre déménagement et informez-vous rapidement sur les services suivants de votre nouvelle localité :

Services publics
Électricité
Gaz
Eau
Ordures ménagères
Télèphone
Cable de télévision
Combustible
Comptes et services divers
Banques
Compagnies de financement
Cartes de crédit
Service de couches
Magasins
Stations-service
Crémerie
Boulangerie
Lavoir
Nettoyeur
Pharmacie
Cordonnier
Services communautaires
École
Bibliothèque
Services professionels
Médecin
Dentiste
Notaire
Courtier
Assurances
Vie
Accident
Biens personnels
Responsabilité civile
Sociale
Commerciale et Professionnelle
Gouvernement fédéral
Bureau de poste
Anciens combattants
Impôt
Allocations familiales
Sécurité de la vieillesse
Assurance-emploi
Gouvernement provincial
Assurance-maladie et hospitalisation
Régie des Rentes du Québec
Immatriculations
Permis de conduire
Régime de pension
 

Vérifications du dernier jour

  • Lecture de tous les compteurs
  • Baisse ou arrêt du chauffage
  • Fermeture des lumières
  • Fermeture et verrouillage des portes et fenêtres
  • Dépôt des clés aux nouveaux occupants
  • Interruption du service téléphonique
  • Sortie des ordures ménagères

Dépenses à prévoir lors de l'achat d'une propriété

  • Inspection par un expert en bâtiment
  • Ouverture du dossier hypothécaire à la banque
    • Prêt conventionnel (20 % de comptant)
    • Prêt assuré par la SCHL (moins de 20 %)
  • Dépôt sur la promesse d'achat

Dépenses à prévoir à la signature de l'acte de vente

  • Honoraires de notaire
  • La répartition (remboursements) des taxes :
    • Le calcul du remboursement au vendeur (s'il y a lieu) sera effectué à compter de la date d'occupation et vous devrez rembourser le vendeur pour le nombre de jours déjà payé par lui, pour les taxes foncières suivantes :
      • Taxes municipales
      • Taxes scolaires
  • Réservoir d'huile à chauffage :
    • Si la propriété est munie d'un chauffage à l'huile, le vendeur doit faire remplir le réservoir le jour même de l'acte de vente et apporter chez le notaire la facture que l'acheteur devra lui rembourser en entier.
  • Compteurs d'électricité (Hydro-Québec) et de gaz (Gaz Métropolitain):
    • L'acheteur et le vendeur doivent aviser Hydro-Québec et Gaz Métropolitain (s'il y a lieu) de la date du changement de propriétaire afin qu'une lecture des compteurs soit faite à cette date, et pour que les montants soient imputés respectivement à l'acheteur et au vendeur à la date d'occupation de la propriété.
  • Assurance-habitation :
    • Il ne faut pas oublier qu'à la signature de l'acte de vente, vous devrez fournir la preuve qu'une assurance-habitation est en vigueur, pour un montant équivalent ou supérieur à l'hypothèque en place.

Dépenses à prévoir après la signature de l'acte de vente

  • Les droits sur les mutations immobilières ou "Taxe de bienvenue" :
    • La municipalité dans laquelle vous avez emménagé vous enverra un compte de taxes de mutations, dans les quatre (4) à six (6) mois suivant la signature de l'acte de vente, et celui-ci est calculé en deux étapes :
      • Premièrement, on doit déterminer la base d’imposition du droit de mutation de l’immeuble. Il s’agit du montant le plus élevé parmi les trois suivants :
        • le prix payé pour l’acquisition de l’immeuble, soit le prix d’achat (n’incluant pas la TPS ni la TVQ);
        • le montant de la contrepartie inscrite à l’acte de vente (par exemple, le prix de vente total moins la valeur des meubles);
        • la valeur de l’immeuble inscrite au rôle d’évaluation multipliée par le facteur comparatif pour tenir compte de la valeur marchande réelle de l'immeuble. Il ne faut pas se fier uniquement au facteur comparatif apparaissant au compte de taxes puisqu’il peut différer de celui indiqué au rôle d’évaluation. En effet, le compte de taxes ne reflète que le facteur comparatif établi pour le premier exercice financier auquel le rôle s’applique. Il se peut que le facteur comparatif soit modifié subséquemment, pour les exercices financiers suivants. Le facteur comparatif de la Ville de Montréal en vigueur pour l’année 2022 est de 1,18.
      • Deuxièmement, partant de la base d’imposition établie à la première étape, on effectuera le calcul suivant pour l'ann ée 2022
    • Pour toutes les municipalités du Québec, sauf la Ville de Montréal :
      • 0,5 % de la tranche n’excédant pas 53 200 $;
      • 1 % de la tranche excédant 53 200 $ sans excéder 266 200 $;
      • 1,5 % de la tranche excédant 266 200 $.
    • Toutefois, une municipalité peut, par règlement, fixer un taux supérieur à 1,5 % pour toute tranche qui excède 500 000 $. Lors de la vente d'un immeuble pour une somme supérieure à 500 000 $, il est donc important de vérifier auprès de la municipalité concernée si elle a adopté un tel règlement. Le taux fixé ne peut cependant dépasser 3 %, sauf dans le cas de la Ville de Montréal.
    • Pour la Ville de Montréal :
      • 0,5 % de la tranche n’excédant pas 53 200 $;
      • 1 % de la tranche excédant 53 200 $ sans excéder 266 200 $
      • 1,5 % de la tranche excédant 266 200 $ sans excéder 532 300 $;
      • 2 % de la tranche excédant 532 300 $ sans excéder 1 064 600 $;
      • 2,5 % de la tranche excédant 1 064 000 $ sans excéder 2 059 000 $;
      • 3,5 % de la tranche excédant 2 059 000 sans excéder 3 000 000 $;
      • 4 % de la tranche égale ou excédant 3 000 000 $.