Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Un taux d'humidité équilibré pour un confort optimal

RE/MAX Québec
1351 0 0

Vivre au Québec, c'est avoir la chance de vivre quatre saisons bien distinctes, réparties sur 12 mois, pour le plaisir - ou non - de ceux et celles qui y habitent.

On peut débattre longtemps des avantages et des inconvénients de subir des températures extrêmes, allant de 40 degrés en été à -30 degrés en hiver, mais quoi qu'il en soit, il faut vivre avec et s'adapter aux circonstances au fil des saisons.

Si nous ajustons notre garde-robe aux différents paliers de température associés aux quatre saisons de notre climat, il en va de même pour adapter la température et les conditions de notre foyer. De l'humidité la plus suffocante qui peut sévir en été, la sécheresse de notre environnement peut également apporter son lot de problèmes, allant de l'inconfort jusqu'à des problèmes de santé plus ou moins sérieux.

Le taux d'humidité idéal

Selon le type d'habitation - un logement dans un duplex, un condo dans une tour d'habitation ou une maison unifamiliale - il importe de pouvoir contrôler le niveau d'humidité pour un confort optimal. La qualité de l'isolation, des portes et des fenêtres, l'exposition aux éléments - soleil, vent, cours d'eau - sans oublier l'âge et l'état de santé des occupants des lieux, sont des facteurs essentiels à considérer.

Parmi ceux-ci, le taux d'humidité relative est très important en ce qui concerne la qualité de l'environnement intérieur pour la santé. Lorsqu'il est inférieur à 30 %, l'air trop sec peut causer l'irritation des muqueuses du nez et de la gorge, élément déclencheur de difficultés respiratoires (asthme) chez les personnes à risque, ou de sérieux désagréments chez ceux et celles atteints de maladies de la peau (eczéma, dermatite) et des yeux (sécheresse et certains types de conjonctivite). Un taux d'humidité relative inférieur à 30 % encouragera la propagation des virus comme celui du rhume et de la grippe, qui se transmettent plus facilement dans les environnements secs.

Dans le cas contraire, un taux d'humidité relative supérieure à 60 % est également source de problèmes en favorisant la condensation, la création de moisissures et la prolifération des acariens, causant à leur tour des problèmes respiratoires (bronchite, asthme, etc.).

Comment contrôler le climat intérieur

Hiver comme été, il est essentiel de vérifier et de contrôler le taux d'humidité à l'intérieur du domicile, après avoir réglé le thermostat central - ou les thermostats individuels, selon le type de chauffage - à la température qui nous convient.

En hiver, la gestion de l'humidité requiert une attention particulière afin de maintenir idéalement un pourcentage d'humidité le plus équilibré possible. Un humidificateur portatif doit être utilisé avec précaution afin de s'assurer de garder le taux d'humidité ambiant entre 30 % et 50 %, en vérifiant au moyen d'un hygromètre, pourcentage à la fois idéal pour les occupants et la bâtisse. Il faut se rappeler d'entretenir l'humidificateur en vidant chaque jour le réservoir d'eau, source de microbes porteurs de maladies respiratoires, comme on le sait.

Les constructions plus modernes ont le défaut d'être souvent trop hermétiques, limitant l'échange d'air entre l'extérieur et l'intérieur. L'utilisation des ventilateurs de salle de bain et la hotte de cuisinière aidera à réduire le taux d'humidité à l'intérieur, tout comme le fait d'ouvrir une fenêtre, environ 15 minutes par jour.

En été, l'utilisation d'un climatiseur central ou portatif est recommandée pour des raisons évidentes de confort, surtout en période de canicule. Un déshumidificateur portatif s'avérera un complément idéal, en autant que le contenant recueillant l'eau soit vidé et nettoyé tous les jours. Là encore, veillez à maintenir le taux d'humidité inférieur 50 % dans la mesure du possible.

La température ambiante à l'intérieur du domicile est tout aussi importante que le taux d'humidité relative, on s'entend. La température maintenue pour le confort de chacun varie d'une personne à l'autre et peut varier entre 20 et 24 degrés. Normalement, les jeunes enfants, les personnes âgées ou de santé fragile sont plus confortables lorsque la température ambiante est plus élevée. Toutefois, une température de 18-19 degrés ne pose aucun problème chez une personne en santé.

En clair, trouver le juste équilibre entre une température ambiante confortable combinée à un taux d'humidité relative sécuritaire est un peu une question d'essais et d'erreurs. Mais une fois cet équilibre atteint et maintenu, c'est toute la maisonnée qui en bénéficiera!

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles