Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Quartier TOD : avantages et inconvénients

RE/MAX Québec
1152 0 0

Les quartiers TOD, c'est-à-dire transit-oriented development ou développement axé sur le transport en commun, ont fait leur apparition dans la ville de Montréal et ses environs il y a quelques années. Ils sont devenus un modèle pour plusieurs secteurs en expansion ou en rénovation. En quoi consistent-ils?

Ces quartiers résidentiels sont situés à proximité du réseau de transport en commun, mais aussi de tous les services comme les épiceries, les garderies ou les cliniques médicales. Ils favorisent ainsi le déplacement sans voiture et les achats locaux. Depuis mars 2012, Montréal s'est donné comme mission d'augmenter le nombre de quartiers TOD sur son territoire. De nombreuses municipalités à travers le Québec emboîtent elles aussi le pas. Il faut dire que ces quartiers comportent plusieurs avantages. On ne peut toutefois passer sous silence leurs côtés moins attrayants.

LES AVANTAGES
Moins de pollution

Le premier avantage est sans contredit les bienfaits pour l'environnement. Le transport en commun est l'une des façons les plus efficaces de réduire son empreinte écologique. Moins il y a de voitures sur les routes, meilleure est la qualité de l'air.

Favoriser le développement durable

L'urbanisme de ces secteurs est imaginé en fonction du développement durable, qui vise à répondre aux besoins présents, sans toutefois compromettre la capacité des générations futures à subvenir aux leurs. Par exemple, un quartier TOD se construit le plus possible avec des matériaux durables ou qui sont respectueux de l'environnement. On peut entre autres penser à une piscine municipale en acier inoxydable, qui est 100 % recyclable, plutôt qu'en béton.

Réduire le coût de la vie

Un quartier TOD situé en banlieue peut réduire les coûts de vie individuels. Comment? En permettant notamment à une famille de ne posséder qu'une seule voiture, puisque tous les services sont accessibles à pied.

Augmentation du nombre d'arbres

Le développement de ces secteurs se fait également en harmonie avec la nature. On coupe des arbres seulement si c'est nécessaire. Aussi, plusieurs végétaux sont plantés sur le territoire, que ce soit dans les rues, dans les parcs ou sur les terrains commerciaux.

Protéger les terres agricoles

En réduisant l'étalement urbain, on permet aux zones boisées et aux terres agricoles de ne pas se faire envahir par les différents projets résidentiels.

Vers la mixité sociale

Au Québec, la diversité culturelle et générationnelle est une richesse. C'est pourquoi les quartiers TOD visent à donner envie à toute personne, peu importe son origine, son âge ou son revenu, de s'y établir. D'ailleurs, on tente de construire des habitations de différentes valeurs, pouvant convenir à toutes les bourses. Ainsi, on espère augmenter les échanges et la tolérance entre les membres de tous les groupes.

Des secteurs dynamiques

Nombreuses sont les activités qui sont organisées dans les quartiers de ce genre. Par exemple, la création de ruelles vertes, la présentation de concerts ou la célébration de divers événements. Et on pense à faire plaisir à tous les types de résidents, peu importe l'âge ou les champs d'intérêt.

Un urbanisme pensé pour les piétons

Dans ces quartiers, il n'y a pas seulement des trottoirs pour faciliter la circulation des piétons : les espaces sont conçus avec le souci de rendre les déplacements des gens à pied agréables et conviviaux.

LES INCONVÉNIENTS
Plusieurs millions de dollars à investir

Pour réaliser ces milieux de vie exceptionnels, chaque municipalité doit débourser une forte somme. Aussi, la construction exige de nombreux travaux qui peuvent nuire à la circulation automobile. À noter qu'il existe une subvention gouvernementale qui aide les villes à mettre sur pied des quartiers TOD.

De plus petites maisons

Si plusieurs ne jurent que par des propriétés intimes avec grands terrains, ils seront déçus avec le quartier TOD. Ce dernier, par souci écologique, est pensé pour inclure beaucoup de résidents dans une même superficie. Ainsi, on favorise les immeubles à appartements et les maisons de ville.

La perte des centres commerciaux

La disparition des centres commerciaux au profit de marchands locaux est une conséquence de l'implantation de ces quartiers. Bien que cette réalité soit positive en soi, il y a aussi du négatif comme les pertes d'emploi et la destruction d'édifices qui n'ont plus d'utilité.
Comme on peut le constater, il y a plusieurs avantages à ce type de quartier. D'ailleurs, d'ici 2031, le PMAD (Plan métropolitain d'aménagement et de développement) souhaite que 40 % des nouveaux ménages y résident. Que pensez-vous de ce genre de secteur?

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie