Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Pâques et ses secrets : vous n'en croirez pas vos yeux!

RE/MAX Québec
2 0 0

Saviez-vous qu'il y a des dangers à boire l'eau de Pâques? Que certaines chasses aux cocos peuvent tourner au cauchemar? Qu'il existe des traditions étranges en lien avec cette fête à travers le monde? Tout compte fait, Pâques est une fête bien mystérieuse!

On sait que Pâques est d'abord une fête chrétienne qui commémore la résurrection du Christ. Mais pour plusieurs, elle est plutôt devenue la fête du chocolat. Que s'est-il passé entre les deux?
Comme bien des fêtes religieuses, Pâques a perdu de son caractère sacré au fil du temps. Le désintérêt pour la spiritualité et l'athéisme grandissant y sont pour quelque chose. Il n'y a pas si longtemps encore, les gens se rendaient à l'église au moins une fois pendant le long week-end de Pâques. Par envie ou simplement pour se montrer pieux. Mais depuis une cinquantaine d'années, cette fête est plutôt vue comme l'occasion de se réunir en famille... et de manger du chocolat!

Le chocolat, d'où vient cette tradition?

Plusieurs dénoncent que Pâques est devenu une fête commerciale... et ils n'ont pas tort! Vous serez peut-être étonné d'apprendre que d'offrir du chocolat aux enfants ne fait pas partie de la tradition d'origine. Par contre, il y a longtemps, les chrétiens qui faisaient le carême avaient pour habitude de se goinfrer de friandises - dont du chocolat - lorsqu'il prenait fin. Aussi, dans certains pays comme la Finlande, les enfants se déguisaient en personnes âgées, puis sonnaient chez les voisins pour récolter des bonbons. Un peu comme notre fête de l'Halloween. Ce sont cependant les seuls liens qui peuvent être faits entre ce délice à base de cacao et la fête de Pâques.

Eau de Pâques : croyez-vous à ses bienfaits?

Dans plusieurs pays où la religion catholique ou chrétienne est présente, on trouve la tradition de l'eau de Pâques. C'est toutefois au Québec qu'elle serait la plus populaire. Le principe? Se lever au petit matin le dimanche de Pâques et se rendre à une source d'eau non-stagnante. Un ruisseau ou une rivière par exemple. Dès l'aube, il faut recueillir un peu de cette eau et l'embouteiller. Cette dernière, gardée dans la maison, apporterait la chance aux habitants. On raconte qu'elle conservera toujours sa fraîcheur. En France, la rumeur veut que cette eau soigne les problèmes cutanés comme l'eczéma ou l'acné. Au Québec, on dit que la consommer stopperait les diarrhées et la fièvre. Et, un peu partout sur terre, les croyances veulent que ce liquide éloigne les mauvais esprits. Y croyez-vous?

Les dangers de l'eau de Pâques

Cette eau semble inoffensive, mais il faut être prudent : à cause du niveau de pollution grandissant, il est peu recommandé de la boire. Aussi, elle peut contenir des parasites, comme le giardia intestinalis ou le cryptosporidium qui sont présents chez les rats musqués, les castors et dans les selles des chiens. Ils sont à l'origine d'infections qui peuvent provoquer de la fièvre forte, des vomissements et des crampes abdominales. Ouf!

Où faire la chasse aux cocos cette année?

Comme à chaque année, plusieurs villes à travers le Québec offrent la possibilité aux enfants de faire une chasse pendant laquelle ils pourront récolter des oeufs en chocolat. Ils sont préalablement cachés dans des parcs ou de grands terrains municipaux. Saint-Louis-de-Gonzague, Dollard-des-Ormeaux, le parc Beaubien de Montréal, Mont-Tremblant, Joliette, Trois-Rivières, Mandeville et bien d'autres affichent sur leur site Internet une chasse aux cocos. Informez-vous auprès de votre municipalité! Cependant, sachez que ce genre d'événement n'a pas toujours été couronné de succès. Bousculades, manque de respect, disputes, voilà ce que quelques participants ont déjà vécu lorsqu'ils étaient à la conquête des trésors chocolatés. Comme quoi, cette friandise peut faire perdre la tête!

Drôles de coutumes à travers le monde

- À une certaine époque au Québec, les gens portaient des vêtements neufs le jour de Pâques. Ces derniers devaient être appropriés pour le printemps, et ce, même s'il faisait un froid de canard. Ils croyaient ainsi attirer la chance.
- En Pologne, certaines personnes ont coutume de se lancer mutuellement de l'eau de Pâques pour effacer leurs péchés.
- Pendant le week-end de Pâques, les rues de l'Espagne accueillent des pièces de théâtre.
- Un mythe français stipule que l'eau de Pâques consommée par une femme lui confèrera beauté et pouvoir de séduction.
- En Allemagne, à la tombée du jour, plusieurs villes allument un gigantesque feu où se réunissent parents et enfants.

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles