Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

La maison-conteneur : avantages et inconvénients

RE/MAX Québec
3232 0 0

Oseriez-vous habiter dans une maison-conteneur?

Les conteneurs de métal sont dans la mire de plusieurs entreprises à travers le monde. Elles les utilisent pour en faire des maisons qui sortent de l'ordinaire. Plein phare sur ce phénomène immobilier pour le moins surprenant!

Parfois aussi petites qu'une micromaison, soit moins de 1000 pieds carrés, parfois grandes comme un palace, les maisons conçues avec des conteneurs font tourner les têtes. Mais ce ne sont pas des produits immobiliers qui plaisent ou qui conviennent à tous. Voici tout ce qu'il faut savoir sur la maison-conteneur.

Une apparence originale

À travers le monde, des résidences sont construites avec ces imposants récipients de métal. Il est possible d'empiler plusieurs conteneurs et de les juxtaposer pour créer des structures originales. Le style est à la fois contemporain et industriel. Parfois, les parois extérieures des conteneurs sont totalement visibles, d'autres fois plus discrètes, peinturées ou amalgamées à d'autres matières comme le bois. L'apparence de chaque maison diffère donc d'une construction à l'autre.

Un prix attrayant

Certaines entreprises d'ici et d'ailleurs proposent différents modèles. Le prix dépend du nombre de conteneurs utilisés pour la conception et des options choisies. Ainsi, une maison de dimension moyenne - par exemple, pouvant accueillir une petite famille - coûterait environ 110 000 $. Ce prix inclut la finition, la livraison et l'installation. Mais il faut ajouter des sommes supplémentaires pour l'achat du terrain et la réalisation de la fondation. En comparaison, une résidence standard serait beaucoup plus dispendieuse. Et si vous la construisez vous-même, c'est encore plus économique!

L'importance d'une bonne isolation

Si vous décidez de construire votre propre maison-conteneur, n'oubliez pas de l'isoler convenablement. Pays nordique oblige! Le métal est un conducteur thermique. Ainsi, il laisse passer le froid et ne retient pas la chaleur. Ces caractéristiques vont à l'encontre de ce qu'est la définition d'une bonne isolation. Ainsi, les constructeurs doivent redoubler d'efforts pour assurer un confort thermique dans la propriété. Certains utilisent, par exemple, de l'uréthane giclé, puis isolent l'extérieur avec du bois, comme de la pruche. Mais cela cache malheureusement les parois du conteneur et modifie l'apparence.

Pas si écologique?

Plusieurs personnes se tournent vers ce type de maison parce qu'elles croient qu'il est plus écologique : après tout, de vieux conteneurs sont utilisés dans la conception. Mais ce n'est pas totalement vrai. Premièrement, dans les pays froids, l'ajout de matériaux pour assurer une isolation crée davantage de déchets qu'une maison standard. Aussi, il ne faut pas oublier que les conteneurs utilisés n'auraient quand même pas fini au dépotoir : le métal se recycle à l'infini. De son côté, le bois, qui est utilisé dans la construction des maisons standards, est une matière verte puisqu'il est renouvelable et local. En somme, entre utiliser des structures de bois ou des conteneurs, il y a peu de différence concernant l'impact écologique.

Le toit vert : un incontournable

Par contre, la maison-conteneur est souvent conçue dans le respect de l'environnement. Par exemple, elle intègre des matériaux et des meubles écoresponsables. Souvent, elle comporte un ou plusieurs toits verts. Ces derniers nécessitent une structure qui peut supporter de lourdes charges. Le conteneur est donc parfait pour cela!

Éviter les ponts thermiques

Puisque le métal est un conducteur thermique, les constructeurs doivent être vigilants et trouver des stratégies pour ne pas nuire à l'efficacité énergétique. La solution : le fond du conteneur ne devrait jamais être utilisé comme sol, et ce, afin d'éviter les ponts thermiques qui transmettraient la température froide du sol vers la maison. Il faut plutôt utiliser le fond comme toit (inverser le conteneur).

Comment éliminer les produits chimiques?

Un conteneur a pu contenir, au cours de sa vie, d'innombrables matières parfois toxiques. Alors, comment les utiliser sans risquer de causer des problèmes de santé aux occupants? Il faut retirer le plancher de contre-plaqué et le jeter, puis repeindre les parois du conteneur. Facile!

Où peut-on installer ce type d'habitation?

On sait que certaines tendances en immobilier font sourciller les municipalités, notamment les micromaisons. Souvent, elles refusent ce type d'habitation sur leur territoire. Mais la maison-conteneur de bonnes dimensions peut habituellement s'ériger sur un terrain sans contrevenir aux règlements des villes. Par contre, avec l'urbanisme qui voit à ce que les quartiers soient harmonisés, il serait étonnant de voir une maison-conteneur en banlieue. Ce type d'habitation se voit plutôt en campagne, sur de grands terrains intimes.
Aimeriez-vous habiter dans une maison-conteneur?

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles