Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

5 légumes faciles à cultiver au potager

RE/MAX Québec
2062 0 0

Vous voulez vous lancer dans la création d'un premier potager, mais vous craignez de ne pas avoir le pouce vert? Et si on vous disait qu'il existe des légumes qui sont si faciles à cultiver qu'il est presque impossible de manquer son coup?

Laitue, radis, concombre, haricot, échalotes. Ces légumes vous donneront confiance en vos talents de jardinier! Mais il faut tout de même en prendre soin pour avoir des récoltes abondantes. Voici comment.

Les bonnes pratiques pour chaque légume

La laitue

La laitue frisée ou pommée (en forme de boule) pardonne facilement les faux pas du jardinier débutant. Idéalement, semez les graines au début du mois de mai. La laitue poussera rapidement (entre 40 et 60 jours). Ainsi, si vous voulez avoir des récoltes régulières, plantez de nouvelles graines toutes les deux semaines. Celles-ci doivent être enfouies à environ 1,5 cm et être espacées de 4 cm. Les plants de laitue tolèrent bien l'ombre, mais pour qu'ils se développent de façon optimale, il vaut mieux ne pas les placer près de plants de céleri ou de persil.

Le radis

Ce légume est le champion de la rapidité en ce qui a trait à la pousse. Vous devrez attendre moins de 35 jours avant de pouvoir le récolter. Et si les conditions sont optimales, il se pourrait que 25 jours lui suffisent. Rapide, n'est-ce pas? Puisque les graines de radis préfèrent les sols frais, il est préférable de les semer au mois de mai, et ce, même avant le dernier gel. Récoltez-les lorsqu'ils ont un diamètre entre 2 et 3 cm. Si vous attendez trop, vos radis pourraient avoir un goût amer désagréable et une texture fibreuse.

Le concombre

Ce légume n'est pas capricieux lorsque vient le temps de le semer. Idéalement, trois semaines avant le dernier gel. Cependant, si vous attendez au milieu de l'été, il devrait tout de même se développer facilement. Pour de plus beaux fruits, un tuteur est de mise : le plant y grimpera, ce qui donnera de l'espace aux futurs concombres. Le goût de ces légumes excelle lorsqu'ils ont un diamètre de 15 cm. Conseil : ne les plantez pas près de plants de courgette ou de pomme de terre.

Le haricot

Protéines végétales par excellence, le haricot est de plus en plus utilisé en cuisine. Ça tombe bien puisqu'il se cultive facilement! Il existe deux types : le haricot nain et le haricot à rames. Le premier poussera plus vite, mais tous les haricots seront prêts en même temps. Le deuxième prendra davantage de temps à mûrir, mais vous aurez des récoltes espacées dans le temps, ce qui peut être pratique. Le haricot à rames nécessite un tuteur contrairement au haricot nain. Il faut attendre que le sol soit chaud avant de semer les graines, soit début juin ou lorsque la température du sol atteint 15 degrés Celsius. Semez les graines à 2 cm de profondeur et mesurez 8 cm entre chacune d'elles. Pour éviter que vos haricots aient un goût pâteux, faites la récolte lorsqu'ils sont encore petits. Si les haricots sont bosselés, c'est signe qu'il est trop tard. Fait important : plus vous récoltez, plus les plants produiront. Génial!

L'échalote

Ce petit légume au goût prononcé rehausse les saveurs de nombreux mets. Que diriez-vous d'en avoir à portée de main tous les jours d'été? Pour ce faire, enterrez les bulbes à environ 3 cm sous terre, et ce, en octobre. Eh oui! Ce légume préfère pousser pendant la saison froide. Ce qui veut dire que vous n'aurez pas à arroser les plants du mois d'octobre au mois de mai. L'année suivante, vous serez heureux de vos récoltes qui auront lieu en juin. Miam!

Les plants se disputent l'espace?

Le jardinier débutant fait souvent l'erreur de semer les graines trop près l'une de l'autre. Le problème est qu'en grandissant, ces dernières se chevaucheront et se disputeront les nutriments de la terre ainsi les rayons du soleil. Si bien, qu'elles ne grandiront pas à leur plein potentiel. Pour résoudre le problème, il faut supprimer quelques pousses de manière à ce que chaque plant puisse respirer. Cette étape s'appelle l'éclaircissage.

L'emplacement du potager

Puisque la plupart des plants auront besoin de six à huit heures d'ensoleillement par jour, il faut placer le potager dans le coin le plus lumineux de votre cour. Si cet endroit est plus bas que le sol l'entourant, il pourrait être gorgé d'eau les jours de pluie, nuisant du même coup à vos plants. Mieux vaut surélever le potager avec de la terre et l'encadrer de planches de bois. Il faut également éviter de placer le jardin près des arbres puisque les racines de ces derniers accapareront toute l'eau disponible.

Vous êtes maintenant prêt à vous lancer dans cette belle aventure. Gageons que vous aurez la piqûre!

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles