Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

L'hiver approche : comment bien préparer son terrain ?

RE/MAX Québec
2896 0 1

On l'attendait avec impatience et voilà que été à tiré sa révérence pour céder sa place à l'automne et ses mille et une couleurs. Et qui dit automne, dit aussi préparatifs en vue de la saison froide, à l'intérieur comme à l'extérieur.

L'heure est venue pour les propriétaires - et les locataires - de résidences avec un terrain de se retrousser les manches pour se mettre au travail. Il y a fort à faire en cette période de l'année !

La fermeture de la piscine

L'une des premières tâches au programme est la fermeture de la piscine, une fois la belle saison bel et bien derrière nous. Même si la baignade est terminée, il est conseillé de continuer le processus de traitement, de filtration et de nettoyage de l'eau de la piscine pendant plusieurs semaines jusqu'à ce que les températures se rapprochent du point de congélation. Fermer une piscine à l'eau relativement propre permettra une ouverture beaucoup plus facile et rapide au retour des beaux jours. Plusieurs recouvrent la piscine d'une toile afin de retenir les feuilles et autres débris qui s'accumuleront au cours des longs mois d'hiver, tout en protégeant les petits animaux qui pourraient s'aventurer à leurs risques et périls.

Le rangement du mobilier extérieur, des outils, des jouets et des accessoires de piscine se fera au fur et à mesure que la saison avance afin d'éviter qu'ils soient endommagés par le froid et l'accumulation de neige et de glace. À défaut d'un garage - ou d'espace réservé à cet effet dans le garage en question - l'achat ou la construction d'une remise près de la maison ou dans le fond du jardin servira d'espace de rangement pratique et sécuritaire.

Le jardinage d'automne

Profitez des températures encore clémentes - et plus confortables - pour vaquer aux activités de jardinage de fin de saison, réparties en petites sessions de travail sur plusieurs semaines, à commencer par une grande opération de désherbage. Cette opération s'avérera très bénéfique pour le terrain à l'arrivée du printemps en réduisant également le temps consacré au nettoyage du printemps.

Vous pouvez également commencer à couper les vivaces entre 2,5 et 5 cm du sol et à les recouvrir d'une petite couche de paillis afin de les protéger des grands froids.

Il est conseillé d'aérer le sol et d'appliquer un engrais d'automne en suivant les recommandations des spécialistes de votre centre de jardin local selon le type de sol et le climat propres à votre région.

Le début de l'automne est le meilleur moment pour planter des bulbes (tulipes, jonquilles, iris et autres), annonciateurs d'un printemps fleuri dans vos parterres. Une couche de paillis les protégera des rigueurs de l'hiver.

Les feuilles, le gazon et les arbustes

Le temps venu, une corvée de ramassage de feuilles, souvent répartie en plusieurs étapes selon le nombre d'arbres feuillus sur votre propriété et les propriétés avoisinantes, sera envisagée. Il est déconseillé de laisser un amas important de feuilles sur son terrain, afin d'éviter le développement de pourriture du sol.

De plus, il faut continuer de tondre la pelouse, tant qu'elle pousse encore, jusqu'à la fin octobre ou même début novembre, selon la durée des températures douces certaines années et la région que vous habitez. La toute dernière tonte de la saison devra être la plus courte de l'année, à environ 5 cm du sol. Exceptionnellement, cette fois-ci, on recommande également de ramasser les brins d'herbe (à déposer dans le compost ou à utiliser comme paillis), afin d'aider à mieux aérer les graminées du gazon, les rendant alors plus résistantes aux méfaits de l'hiver et aux maladies qui peuvent éventuellement se développer sous la neige.

Les petits arbustes, tels les rosiers et certains types de haies plus fragiles au froid, au vent ou à proximité de l'épandage de sel, recueilleront également leur part de soins pré-hivernaux, idéalement, plus tardivement à l'automne, un peu avant les premiers froids. L'installation de protection hivernale est conseillée, mais il faut s'assurer de ne pas étouffer les arbustes en évitant toute enveloppe étanche faite de plastique. Il faut plutôt utiliser une toile de jute ou une toile géodésique.

Là encore, l'expert de votre centre de jardin local saura vous fournir les conseils appropriés selon le type d'arbustes et son exposition aux éléments.

Il faudra également arroser les petits conifères s'ils seront exposés aux grands vents, particulièrement après un automne chaud et sec. Les conifères risquent de manquer d'eau au cours des jours de redoux qui peuvent survenir en janvier ou février et une petite séance d'arrosage les empêchera de se retrouver secs et dégarnis au printemps.

C'est bientôt Noël !

Et, tant qu'à y être, pourquoi ne pas profiter des derniers degrés au-dessus du point de congélation pour installer les lumières et les décorations de Noël, plutôt que d'affronter les premiers froids et risquer de se geler les doigts en remettant à la dernière minute ? Le temps venu, il n'y aura plus qu'à allumer l'interrupteur à l'abri des intempéries !

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie