Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

5 habitudes écologiques qui ont un réel impact

RE/MAX Québec
1192 0 0

Être un citoyen responsable, ce n'est pas si compliqué! Par contre, il est vrai que certains gestes écologiques sont plus difficiles à réaliser que d'autres parce qu'ils bousculent nos conventions. Mais la planète le vaut bien! Voici 5 habitudes à adopter au quotidien qui lui font vraiment du bien.

1.Se départir de sa dépendance aux sacs de plastique

S'il existait des groupes de SPA (Sacs de Plastique Anonymes), nous serions nombreux à assister aux réunions! En effet, ils sont si omniprésents dans notre quotidien qu'il est difficile de s'en passer. Bien que plusieurs municipalités interdisent aux commerçants d'en vendre à leurs clients, le sac de plastique règne encore dans nos foyers. On les achète pour mettre dans nos poubelles de maison, pour ranger des objets, pour transporter nos lunchs, pour mettre les vêtements souillés de nos enfants lors des sorties, pour déposer nos fruits et légumes au supermarché...ils sont si utiles! Mais ils sont aussi néfastes : le sac de plastique prend 450 ans à se décomposer et demande beaucoup d'énergie et d'eau lors de sa production. Que diriez-vous de commencer votre « sevrage » un geste à la fois? En vous procurant un sac de lunchs réutilisable, des sacs lavables pour les aliments ou encore, des poches imperméables pour les vêtements souillés, par exemple. Ce qu'il faut garder en tête : il existe une version réutilisable pour toutes les utilisations du sac de plastique.


2. Repenser la façon de se laver

Votre salle de bain est ensevelie sous des bouteilles de produits d'hygiène en tout genre? Le rangement dans votre douche est surchargé de shampoing, de savon pour le corps, d'exfoliant? Il est temps de réduire votre consommation de ces produits zéro écolos. Il existe sur le marché plusieurs solutions de rechange, notamment les shampoings et savons en barre sans emballage. Ou encore, les produits d'hygiène qui sont fabriqués à 100 % de matière recyclée. Les ingrédients qui composent ces produits sont aussi à surveiller : est-ce biodégradable? Est-ce que c'est un achat local (ou du moins, produit au Canada)? Toutes des questions qui méritent réflexion. Et si le coeur vous en dit, il y a des recettes sur Internet pour fabriquer ses propres produits d'hygiène.

3. Manger végétalien une fois par semaine

Selon les récentes études, un Canadien sur dix est végétarien. Et ils ont pour la plupart moins de 35 ans. Si plusieurs font ce choix par souci du bien-être animal, d'autres ont surtout à cœur l'environnement. On sait que l'élevage des animaux, principalement des bovins, est l'une des principales causes du réchauffement climatique, entre autres parce que 70 % de toutes les terres agricoles mondiales sont utilisées pour les nourrir (soya, blé, etc.). Il n'est pas nécessaire de devenir végétarien ou végétalien pour faire sa part. Manger végé une seule fois par semaine peut avoir un grand impact. Aussi, il faut se sortir de la tête que ce type de cuisine est sans saveur! Au contraire, plusieurs cuisiniers nous le prouvent, comme le chef bouddhiste Jean-Philippe Cyr. D'ailleurs, plusieurs chaînes de restaurants véganes nous font découvrir leurs délices.

4. Dire adieu au papier essuie-tout

Réduire sa consommation de papier essuie-tout est généralement facile. Il suffit de le troquer pour des linges. Pour ne pas qu'ils dégagent des odeurs nauséabondes, on doit les changer tous les jours. Quelques entreprises offrent aussi des guenilles conçues pour remplacer le papier essuie-tout qui sont ultras absorbantes et sèchent en un temps record. Cependant, c'est souvent lorsque vient le temps de laver les fenêtres et les miroirs que l'histoire se complique. La solution : du papier journal. Humidifiez la surface d'un mélange d'eau chaude et de vinaigre blanc et frottez avec une feuille, tout simplement.

5. Couches et papier de toilette réutilisables (non, ce n'est pas dégoûtant!)

Cette cinquième suggestion d'habitude à adopter en fait frissonner plusieurs. Laver des couches et du papier de toilette, est-ce vraiment un cauchemar? Premièrement, sachez que l'image de la maman qui nettoie à la main la couche souillée de son bébé n'est plus d'actualité. Depuis une quinzaine d'années, des couches lavables nouveau genre ont fait leur entrée. Elles sont efficaces, écologiques, économiques et certaines offrent même un look mode. Grâce à un insert biodégradable qui se jette à la toilette et qui attrape les selles, on n'a pas à les manipuler. Et les couches n'ont pas besoin de tremper dans une chaudière d'eau comme jadis. Après l'utilisation, hop à la laveuse! Même chose du côté du papier de toilette réutilisable (pour l'urine seulement). Ce sont des carrés de tissus doux et absorbants qui ne se saturent pas de liquide, qui laissent donc nos doigts au sec. Une fois utilisés, ils se placent dans une poche de lavage imperméable en attendant le prochain lavage.

Être écolo n'est pas sorcier, mais pour que nos gestes aient un grand impact sur l'environnement, il faut parfois laisser tomber certains préjugés et habitudes confortables. Mais cela en vaut la peine! Comme a déjà dit Antoine de Saint-Exupéry : « Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants. »

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles