Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Quoi faire avec les feuilles mortes ?

RE/MAX Québec
475 0 0

Elles sont jolies dans les arbres, mais un peu moins au sol ! Plusieurs propriétaires ont d'ailleurs en horreur de s'occuper des feuilles mortes. Pourtant, elles sont d'une grande utilité et pourraient vous faire économiser !

Il y a quelques années, les solutions pour se débarrasser des feuilles mortes sur son terrain étaient de les brûler ou de les envoyer au dépotoir dans des sacs de plastique. Mais saviez-vous que ces végétaux enfouis dans les dépotoirs produisent du méthane en se décomposant ? Un gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique. Et les faire brûler pollue l'air ambiant (c'est d'ailleurs interdit dans plusieurs municipalités). Heureusement, les temps ont bien changé ! Voici quelques options écologiques qui en plus vous permettront d'économiser en produits pour le jardin.

Un engrais pour la pelouse

Plusieurs personnes craignent de laisser les feuilles envahir leur pelouse par peur qu'elle ne soit étouffée. Ils n'ont pas tort ! En effet, trop de feuilles mortes peuvent faire mourir le gazon. Mais il faut savoir qu'il en faut beaucoup pour en arriver là : en bas de six centimètres d'épaisseur, tout devrait bien aller. En se décomposant, ces dernières se transformeront en puissant engrais organique. Aussi, ces végétaux servent d'abris pour certains insectes et petits animaux. Ces derniers produiront davantage d'engrais naturel.

Par contre, il est mieux de les déchiqueter pour permettre l'aération et une meilleure décomposition. Cela peut se faire avec une tondeuse à gazon régulière. Il est aussi possible de mettre les feuilles dans une grande poubelle et de les déchiqueter avec un coupe-bordure.

Votre maison est en vente ? Expliquez aux visiteurs que vous laissez les feuilles mortes déchiquetées sur votre gazon pour qu'il soit en santé au printemps prochain.

Protéger les plates-bandes et le potager

Si vous avez trop de feuilles sur votre pelouse, il est aussi possible d'en ramasser pour les disposer tout autour de vos plantes, fleurs ou plants de légumes et de fines herbes. Cela aura pour effet de les protéger des intempéries qui surviennent en hiver, en créant une barrière isolante. Si l'endroit est trop venteux, vous pouvez couvrir le tout d'un filet de nylon piqueté au sol. Au printemps, ces feuilles se transformeront en compost fort apprécié des végétaux qui ont survécu à l'hiver. Que ces feuilles aient été déchiquetées ou pas, gardez en tête que leur épaisseur ne devrait pas dépasser 10 centimètres.

Fabriquer du paillis pour l'année prochaine

Les chanceux dont le terrain abonde en feuilles mortes peuvent prévoir du paillis pour le printemps prochain. En effet, il suffit de remplir de feuilles mortes des sacs de plastique parsemés de trous. Oubliez les sacs à l'extérieur pour l'hiver, dans un coin du jardin. Lorsqu'il sera le temps des semences, vous pourrez étendre le paillis ainsi créé dans vos plates-bandes pour empêcher les mauvaises herbes de pousser et augmenter le taux d'humidité dans le sol.

Attendre la collecte sélective

À l'arrivée de l'automne, plusieurs municipalités offrent le service de collecte sélective qui vise à amasser les végétaux des citoyens pour en faire du compost ou les recycler. Pour être admissibles au ramassage, elles doivent parfois être disposées d'une façon précise, selon le règlement de la ville, par exemple dans des contenants rigides réutilisables, des boîtes de carton ou des sacs biodégradables. Informez-vous auprès de votre municipalité. À noter que vous pouvez aussi vous débarrasser de vos feuilles en les mettant dans le bac brun de compostage de votre ville, de préférence déchiquetées. Pourquoi ? Parce que des feuilles entières se décomposent lentement et sont moins efficaces en tant que compost.

Attention : feuilles à éviter !

Si vous voyez que les feuilles sont parsemées de taches noires, mieux vaut les jeter à la poubelle plutôt que de les ajouter à vos plates-bandes. En effet, c'est signe de la présence de spores de champignon, qui se décomposent difficilement et qui risquent de contaminer vos plantes et vos fleurs. À noter que les feuilles provenant du noyer et du chêne sont aussi à proscrire : elles contiennent souvent des tanins, des substances produites par l'arbre, mais qui nuisent à la décomposition. Aussi, il est toujours préférable de ramasser les feuilles destinées à couvrir les plates-bandes et le potager peu de temps après leur chute au sol pour éviter qu'elles ne pourrissent.

Amuser la marmaille

Pour les enfants, sauter dans un tas de feuilles ou s'y cacher sont des activités qui méritent le déplacement. Mais saviez-vous que ces végétaux peuvent amuser autrement la marmaille ? Il est par exemple possible de faire sécher les feuilles mortes pour les utiliser comme matériel de bricolage ou de créer des objets décoratifs qui instaureront une ambiance automnale (une tonne d'idées se trouvent sur Internet !)

En espérant vous avoir donné le goût de percevoir les feuilles mortes comme un atout plutôt qu'une calamité !

 

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie