Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Dégâts d'eau : Comment les éviter?

RE/MAX Québec
2233 0 0

Intro : Selon le Bureau d'assurance du Canada, les dégâts d'eau sont la première cause de réclamations au Québec. Et si la malchance n'était pas la seule coupable ?

On dit que l'eau est source de vie. Mais plusieurs vous diront qu'elle est aussi source de problèmes. En effet, cet élément naturel est un expert pour détériorer les structures des maisons ou pour endommager ses matériaux. Si la malchance est parfois en cause, quelques fois un peu de prudence suffit pour éviter les événements fâcheux. Voici quelques gestes à garder en tête pour éviter les futurs casse-têtes !


1. TUYAUX BIEN AU CHAUD

Vous envisagez de vous envoler vers une destination soleil cet hiver ? Il peut être tentant d'économiser sur sa facture d'électricité ou de gaz. Mais c'est une bien mauvaise idée : si l'eau présente dans les tuyaux de votre maison se transforme en glace, bonjour le gâchis ! Une résidence doit toujours conserver une température ambiante suffisamment élevée, soit un minimum de douze degrés Celsius.

2. LAVEUSE : NE LA LAISSEZ JAMAIS SEULE.

La laveuse est sans doute la meilleure amie de la société moderne. On pourrait même dire qu'elle le devient davantage lorsqu'on est parents ! Mais cet électroménager peut cependant devenir notre pire ennemi : il suffit qu'un des tuyaux amenant l'eau se desserre et inonde notre salle de lavage. Bien sûr, cela survient toujours lorsqu'il n'y a personne à la maison ! Le meilleur conseil est donc de ne jamais la faire fonctionner sans surveillance. Aussi, prendre l'habitude de fermer la valve d'eau (généralement facilement accessible près de la laveuse) lorsqu'on a terminé notre besogne peut éviter le pire. À noter que les spécialistes recommandent de changer les tuyaux au premier signe d'usure : rouille, craquelure, boursoufflure, etc. Mieux vaut prévenir que guérir, n'est-ce pas ?

3. NE FERMEZ NI LES YEUX NI LES OREILLES

Saviez-vous que votre maison peut communiquer avec vous ? Enfin. presque ! Vous entendez un bruit inhabituel en tirant la chasse d'eau ou en faisant couler le bain ? Vous apercevez de la moisissure ou une accumulation d'eau suspecte ? N'hésitez pas une seconde et contactez un plombier. Ce sont sans doute les signes précurseurs d'un dégât d'eau. Aussi, faites l'inspection visuelle de vos fondations une fois par année pour vérifier s'il n'y aurait pas de nouvelles fissures inquiétantes.

4. COMMENT VA VOTRE TOITURE ?

Les propriétaires font souvent l'erreur d'attendre que la pluie s'infiltre avant de réaliser que la toiture est en piteux état. Pourtant, il est recommandé de la vérifier deux fois par année. S'il manque des morceaux de bardeau ou si ce dernier semble craqué ou courbé, appelez un expert. Et si votre toit a plus de 20 ans, mieux vaut laisser un professionnel faire l'inspection.

5. VOS GOUTTIÈRES FONT-ELLES LEUR TRAVAIL ?

Il est bon de savoir que des gouttières obstruées par des feuilles mortes, des branches, des cailloux ou tout autre objet surprenant (nid d'oiseau, frisbee du voisin, etc.) perdent de leur efficacité. Pire, si elles sont bouchées totalement, elles pourraient diriger l'eau de pluie vers l'intérieur de votre maison ou vers ses fondations. Il est donc recommandé de les nettoyer chaque saison. Aussi, assurez-vous que la descente fluviale (la partie de la gouttière qui longe le mur) se trouve à une distance d'au moins 1,8 m du mur de fondation et que l'eau qui en sort ne se dirige pas vers la propriété.


CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES :

- Saviez-vous qu'il existe des détecteurs de fuite d'eau ? Ces dispositifs sont installés sur vos électroménagers et avertissent par un signal sonore ou un appel lorsqu'il y a un problème. On n'arrête pas la technologie !

- Vous emménagez dans une nouvelle maison ? La première chose à faire (ou presque !) est de connaître l'endroit où se trouve la valve d'entrée d'eau principale. En cas d'urgence, vous pourrez la fermer rapidement.

- Procurez-vous un baril d'eau pluviale : en plus d'être écologique pour l'arrosage de votre jardin, il permet également de réduire les risques d'infiltration dans le sous-sol.

- Si vous êtes dans une zone propice aux inondations, un clapet anti-refoulement pourrait vous être utile pour empêcher les eaux des égouts de votre ville de s'inviter dans votre sous-sol.

- C'est l'hiver et une panne de courant s'abat sur votre quartier. Impossible de chauffer la maison. Que faire ? Les experts suggèrent de laisser un mince filet d'eau couler pour éviter le gel des tuyaux.

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie