Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Le courant wabi-sabi : comment intégrer sa philosophie dans nos maisons

RE/MAX Québec
2036 0 0

La tendance wabi-sabi, venue du Japon, a tout pour gagner le coeur des Québécois qui désirent actualiser leur décor. Mais elle n'a pas qu'une fonction décorative : le wabi-sabi est aussi une philosophie empreinte de sagesse qui mérite d'être connue.

Son origine

Le concept est né il y a des millénaires. Le mot « wabi » signifiait à l'origine la tristesse et la solitude. Puis, au fil du temps, son sens s'est transformé; « wabi » fait désormais référence à l'harmonie avec la nature ou encore à la simplicité volontaire. Ce mot évoque aussi le calme et le repos. Pour sa part, « sabi » est un terme qui fait l'éloge du temps qui passe. Cette philosophie de vie recherche la beauté dans l'imperfection et l'irrégularité.

La valorisation de l'usure et de la vieillesse

Le wabi-sabi est un courant qui va à l'encontre de la modernité, mais aussi de la beauté telle qu'elle nous est imposée à travers les contextes culturels. Par exemple, il valorise les signes du temps notamment les rides au visage ou les cheveux qui grisonnent. C'est également la glorification de nos aînés et de leur expérience de vie. Comment l'esprit wabi-sabi se décline-t-il dans nos décors? Par l'utilisation d'objets usés : un meuble de bois égratigné, une lampe dont la peinture s'écaille, une table de chevet qui a perdu de son lustre, un divan défraîchi... Tout élément ancien mérite qu'on lui donne une seconde chance. Mais attention, pas en le revampant!

Assumer plutôt que transformer

De nos jours, il n'est pas rare qu'on prenne de vieux objets et qu'on les remette au goût du jour. On sort la boîte à outils et les pinceaux et on leur redonne leurs lettres de noblesse. C'est d'ailleurs bénéfique pour l'environnement. Mais l'esprit wabi-sabi suggère plutôt qu'ils soient laissés tels quels. Il faut assumer l'usure et l'exposer avec fierté dans nos maisons. Ce concept se décline aussi chez les humains : au lieu de passer voir son esthéticienne ou son chirurgien, les adeptes tentent de s'accepter comme ils sont.

La nature indomptée

La verdure est toujours de mise dans les décors. En plus d'oxygéner l'air et de réduire le stress (selon certaines études!), les plantes et les fleurs animent nos chaumières. Le wabi-sabi est en accord avec cette idée, mais amène une touche de rébellion : il est suggéré de laisser les végétaux libres de pousser comme bon leur semble, c'est-à-dire sans coupe. L'effet est sauvage et un peu chaotique, mais ce lâcher-prise fait un bien fou!

Créer le chaos parfait

Comme on l'a vu plus tôt, cette tendance japonaise prône l'imperfection. Que ce soit dans la non-harmonisation des meubles et des accessoires ou l'utilisation de couleurs disparates. Il faut oser mélanger les textures, les formes, les teintes, les styles et les époques. Mais cela ne signifie pas de créer un fouillis. Le résultat final doit offrir un certain équilibre malgré la grande charge visuelle. Mis ensemble, les éléments hétéroclites doivent créer un décor invitant et coquet.

Les oeuvres d'art à prioriser

Pour créer un décor wabi-sabi, rien de mieux que d'intégrer de l'art. La photographie est tout indiquée. Encore une fois, on met en évidence les contrastes. On peut opter pour des images qui montrent un paysage élégant, mais ravagé par les éléments. On privilégie également l'usure : par exemple, une photo de vieux bâtiments abandonnés. L'idée derrière est de générer une émotion grâce à la nature et au temps. Plusieurs toiles peuvent aussi inspirer ce concept. Fouillez les boutiques d'antiquaires!

Le minéral à l'honneur

Les textures brutes comme la roche et le béton sont à privilégier. Ce peut être un sol bétonné, un comptoir de cuisine de ciment, une table de travail en béton, une boule décorative rocheuse, un cadre rocailleux, etc. Et les surfaces brillantes n'ont pas leur place dans un décor wabi-sabi! On préfère les finis mats et les textures de bois qui rappellent la nature.

Ce type de décor n'est pas une tendance encore très à la mode au Québec, par contre, elle a la cote dans plusieurs pays du monde. Il faut dire qu'elle vient avec une belle philosophie qui porte à la réflexion. Et vous, craquez-vous pour le wabi-sabi?

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles