Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Conseils pour attirer les oiseaux dans sa cour

RE/MAX Québec
427 0 0

Qui n'apprécie pas le chant des oiseaux en été? Vivifiants ou apaisants, ils sont surtout entendus en campagne. Pourtant, de plus en plus de citadins confient être visités par des oiseaux de toutes sortes. Quel est leur secret? Ils répondent à l'un de leurs besoins, soit se nourrir, se désaltérer ou se cacher. On vous dit tout!

Arbres et arbustes : il n'y en a jamais trop

Impossible (ou presque!) d'attirer cet animal volant sans avoir une cour remplie de verdure. Plus les végétaux seront grands et matures, plus les oiseaux s'y réfugieront et y installeront leur nid. Si vous ne possédez que de jeunes arbres et de petits arbustes, ne vous inquiétez pas : ils ne vous bouderont pas; ils seront tout simplement moins nombreux.

Du calme, S.V.P.

Même dans une cour luxuriante, si le tapage est fréquent, aucun gallinacé n'y séjournera. Les bruits d'outils, ceux émis par la tondeuse, la musique trop forte ou les cris d'enfants peuvent les faire fuir momentanément. Dès la quiétude retrouvée, ils y déposeront leurs pénates à nouveau. À moins qu'un chat s'y trouve en permanence, bien sûr!

Mangeoire et abris : quels sont les plus résistants?

Plusieurs matériaux sont utilisés dans la construction de mangeoire ou d'abris. Les oiseaux n'y voient aucune différence, mais sachez que le bois se désagrège au fil du temps tout comme le plastique. De leur côté, les objets en métal sont plus dispendieux, mais perdureront de nombreuses années sans perdre leur charme.

Quel type de mangeoire choisir?

Tous les styles de mangeoires peuvent convenir. Celle à débit contrôlé est un choix gagnant. Elles permettent de distribuer la nourriture au fur et à mesure, sans risquer qu'elle soit gâchée par les intempéries ou un animal gourmand. De plus, elles sont faciles à nettoyer. Si vous optez pour une mangeoire en forme d'assiette (plateau), les graines seront vulnérables à la pluie et au vent, mais appâteront les oiseaux de plus grande taille.

Quelle nourriture choisir?

Si les graines de tournesol sont souvent les plus prisées par les ornithologues amateurs qui désirent faire l'observation des oiseaux dans leur cour, ce n'est pas un hasard. En effet, cet aliment convient à la plupart des espèces. Mésanges, juncos, geais, sittelles ou bruants seront attirés par ce délice laissé pour eux. Cependant, ce n'est pas la seule nourriture possible. Le millet, le carthame, le chardon et le maïs font aussi le plaisir de plusieurs animaux à bec. Vous voulez les gâter? Offrez-leur du suif. Tout dépend de votre budget. Psst! Ne mélangez pas les graines, car il y aura du gaspillage (certains oiseaux jetteront au sol celles qu'ils aiment moins).

Un abreuvoir sucré

Ces animaux sont friands des zones d'eau où ils peuvent boire et se mouiller les plumes. Pour eux, c'est un coin de paradis! En installant dans votre cour un abreuvoir de couleur vive, vous les séduirez certainement. Vous pouvez laisser l'objet se remplir grâce à la pluie ou préparer cette recette qui réjouira vos amis : 4 portions d'eau bouillie pour 1 portion de sucre blanc (pas de sirop d'érable ni de miel). Il faut par contre remplacer le liquide tous les quatre jours pour éviter la prolifération de bactéries.

Comment éloigner les prédateurs?

Bien sûr, de la nourriture pour oiseaux peut être attirante pour les petits animaux comme les écureuils, les ratons laveurs et parfois même les ours noirs (si vous habitez en pleine nature). Ainsi, pour protéger les graines, des mangeoires à distribution ou munies d'un grillage sont appropriées. Il est aussi possible de disposer les mangeoires de façon à ce qu'elles soient difficiles d'accès pour les bêtes à pattes. En hauteur, loin des arbres ou d'un rebord de fenêtre par exemple. Sinon, une autre astuce est de bien nettoyer le récipient toutes les semaines : les accumulations de nourriture sentent plus fort. Elles seront donc repérées plus rapidement par les fins museaux.

Nourrir les oiseaux, est-ce nécessaire?

Plusieurs croient à tort que de s'occuper d'oiseaux en les nourrissant contribue à la préservation de la faune. Selon les spécialistes, cette pensée est erronée : ils n'ont pas besoin de nous pour s'alimenter. En effet, dans la nature, ils trouvent aisément des insectes, des petits fruits et des graines.
Heureusement, en prendre soin ne fait aucun mal : les experts nous assurent qu'ils n'en deviennent pas dépendants. Nous vous souhaitons un été rempli de gazouillis!

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie