Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Comment soigner un gros rhume?

RE/MAX Québec
946 0 1

Qui dit temps des fêtes dit grosses foules et longues files d'attentes dans les magasins et les transports collectifs, partys de bureau et réunions de famille, soirées entre amis ... sans parler des températures en dents de scie qui fluctuent continuellement et qui taxent lourdement notre pauvre corps épuisé par la folie des préparatifs qui précède les festivités.

C'est la combinaison gagnante chez un grand nombre de personnes pour accueillir le plus indésirable des invités chez soi - et pire - le transmettre à notre entourage : le rhume!

Qu'est-ce que le rhume?

Le rhume - ou rhinite - se définit essentiellement comme une infection d'origine virale du nez et de la gorge. Il dure normalement quelques jours, principalement pendant la saison froide. Il est contagieux et se transmet par le contact avec des personnes déjà porteuses de cette maladie ou avec un objet contaminé (ustensile, verre, tasse, jouet, etc.).

Le virus peut survivre jusqu'à sept jours sur des surfaces inanimées et sèches. La période d'incubation est très courte et peut varier d'une douzaine d'heures à quelques jours.
Ses principaux symptômes sont la congestion du nez et des sinus avec ou sans écoulement nasal, un mal de gorge, des éternuements, des maux de tête, une toux, une fatigue légère et occasionnellement, une fièvre peu élevée.

Rhume ou grippe?

Certaines personnes prétendent être grippées plutôt qu'enrhumées alors que les deux infections se distinguent nettement l'une de l'autre. La grippe est également une infection des voies respiratoires, mais peut avoir des conséquences beaucoup plus sérieuses. À certains symptômes du rhume s'ajoutent une forte fièvre, des courbatures, une fatigue et des maux de tête intenses, ainsi qu'une possibilité de diarrhées et des vomissements. Par contre, les éternuements ainsi que la congestion et l'écoulement du nez sont plutôt rares chez les personnes atteintes de la grippe.
Si le rhume s'étire au-delà de dix jours, si certains symptômes s'ajoutent tels qu'une respiration sifflante, une fièvre élevée, des douleurs aux oreilles ou dans la gorge, une visite chez le médecin s'impose. Il peut arriver qu'un simple rhume dégénère en sinusite, en laryngite ou en bronchite.

Comment l'éviter?

De simples principes d'hygiène sont les premières démarches dans la prévention du rhume.
Un lavage régulier des mains à l'eau et au savon, ou l'utilisation modérée de gel désinfectant pour les mains, est la règle de base.
Dans la mesure du possible, éviter de s'approcher, d'embrasser ou de serrer la main d'une personne enrhumée.
La prise de vitamine C, de ginseng ou d'échinacée est souvent adoptée pour la prévention contre le rhume, mais certaines études ne semblent pas vouloir confirmer l'efficacité réelle de ces suppléments.
Évidemment, une alimentation équilibrée, l'activité physique et une bonne nuit de repos contribueront à renforcer notre système immunitaire. Cependant, il peut arriver que, malgré toutes ces précautions, certains symptômes insidieux commencent à se manifester.

Comment soigner un rhume?

Le rhume, comme toute infection virale, ne peut être soigné par une prise d'antibiotiques qui s'avèreront inefficaces dans ces cas.
Le traitement des symptômes du rhume se résume à quelques principes élémentaires.
Une bonne période de repos est fortement recommandée, particulièrement au début de la maladie, afin d'éviter une aggravation des symptômes qui pourraient mener à une dégradation de l'état de santé. Prendre un bon bain chaud avant d'aller au lit et bien s'emmitoufler est une solution réconfortante lorsque les premiers symptômes se manifestent.
Boire beaucoup de liquide, incluant le bouillon de poulet auquel on attribue des vertus « médicinales » efficaces, est un judicieux conseil à suivre. Une bonne tasse de thé, agrémentée de citron et de miel, est, elle aussi, une option qui saura apaiser les enrhumés.
Certaines personnes ne jurent que par les « remèdes de grand-mère » : un grog composé de rhum, de vodka, de gin ou même de vin chaud, auquel on ajoute du sucre et des épices - cannelle, clou de girofle, muscade - avant d'aller au lit. Effet réconfortant garanti!
Il faut évidemment se moucher régulièrement pour bien dégager les voies nasales et se rincer le nez à l'aide d'une solution saline pour le nettoyer.
Se gargariser à l'eau chaude additionnée de gros sel et de citron aidera à soulager les maux de gorge.
Des inhalations d'eau chaude additionnées d'huile essentielle de lavande, d'arbre à thé ou d'eucalyptus faciliteront la décongestion des voies nasales.
L'utilisation d'un humidificateur est fortement suggérée puisque l'air sec assèche les muqueuses, ce qui a pour effet de retarder la guérison.
D'autres auront recours à la prise de médicaments en vente libre à la pharmacie (décongestionnants, antitussifs et acétaminophène, entre autres) pour les aider à soulager les symptômes.

Vous êtes maintenant prêts à affronter l'ennemi numéro un des retrouvailles festives en cette période de l'année. Faire un retour au travail ou à l'école en pleine forme, voici l'objectif à atteindre pour la famille et les amis!

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles