Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

8 astuces pour se débarrasser des fourmis

RE/MAX Québec
13681 0 0

Au Québec, les espèces de fourmis connues pour envahir les résidences ne sont pas agressives. Toutefois, elles peuvent faire de beaux dégâts ! Comment les faire fuir sans nuire à l'environnement ?

1. Cessez de les nourrir

Sans le vouloir, vous pourriez attirer ces insectes dans votre logis. En effet, les colonies de fourmis envoient des éclaireuses dans les maisons pour trouver de la nourriture accessible. Pour éviter qu'elles voient votre résidence comme un marché d'alimentation, entreposez les aliments dans des pots de verre ou de plastique étanches. Éliminez les chances qu'elles se servent dans vos miettes en passant l'aspirateur fréquemment et videz chaque jour la poubelle de la cuisine qui contient vos restants de table. À noter que ces indésirables préfèrent les aliments gras et sucrés.

2. Calfeutrez les issues !

Par où les fourmis rentrent-elles ? Jouez à Colombo et repérez tous les trous et fissures sur les murs extérieurs et la fondation, et bloquez ces portes d'entrée. À l'intérieur, utilisez du ruban adhésif en toile pour calfeutrer toutes les issues. Elles sont souvent près des calorifères, des cadrages de fenêtres, des plinthes et à la base des murs. Aussi, coupez les branches d'arbres qui touchent à votre maison pour éviter qu'elles s'en servent comme chemin.

3. Du papier collant ? Il fallait y penser !

Ces petits insectes n'ont pas la capacité de marcher sur de la matière collante comme du papier adhésif double face : lorsqu'elles ont le malheur d'y mettre une patte, elles sont piégées. Disposez ces pièges de fortune sur leur chemin ou, si vous ne savez pas d'où elles arrivent, placez-les dans des endroits stratégiques : la base des armoires, les coins des étagères ou encore la base des pots.

4. Vive la terre de diatomées

Cette poudre composée de fossiles marins broyés est très irritante pour la fourmi puisqu'elle égratigne sa carapace, causant éventuellement sa mort. La terre de diatomées n'est pas toxique ou dangereuse pour les humains et les animaux de compagnie. Faites de petits amas ici et là. Lentement, mais sûrement, votre problème d'infestation se règlera.

5. De la craie ? Sauve qui peut !

Saviez-vous que la craie avec laquelle vous écrivez sur un tableau est composée de carbonate de calcium? Si cet élément n'a rien d'effrayant pour le commun des mortels, il en est autrement pour la fourmi. Tracez de gros traits au sol près des entrées, et le tour est joué : l'indésirable fera demi-tour !

6. Que faire avec la table à pique-nique ?

S'il y a un endroit où les fourmis s'en donnent à cour joie, c'est bien sûr la table à pique-nique qu'elles atteignent facilement en escaladant par les pattes. Pourtant, la solution est simple : placez un contenant rempli d'eau sous chaque patte. Incapables de nager, les fourmis rebrousseront chemin. vous laissant vous régaler en paix !

7. Une douche au citron ou au vinaigre blanc

Dans un pulvérisateur, mélangez une part d'eau pour une part de vinaigre blanc ou de jus de citron. Ensuite, aspergez les nids de fourmis ainsi que les trous et fissures de votre maison. Ces bestioles ont en horreur ces odeurs puissantes et elles iront faire leur nid dans un endroit où on ne les force pas à prendre une douche vinaigrée ou citronnée.

8. Le basilic, malodorant ?

Si les humains adorent le goût et l'odeur du basilic, ces fines herbes déplaisent grandement aux insectes. Placez du basilic frais dans les zones infestées et espérez que l'odeur les fasse fuir.

Psst ! Doit-on absolument s'en débarrasser ?

Est-il nécessaire de faire fuir les fourmis ? Tout d'abord, il faut savoir qu'au Canada, on retrouve les charpentières (les plus grosses) qui peuvent abimer les structures des maisons parce qu'elles grugent le bois pour faire des tunnels. Il est donc préférable de se débarrasser de ces dernières. La fourmi de trottoirs peut aussi être nuisible parce qu'elle colonise les jardins, les allées asphaltées, les pelouses et aussi l'intérieur des maisons. Mais il existe aussi d'autres espèces moins visibles et peu nuisibles comme la petite fourmi noire, la fourmi odorante, la fourmi ravisseuse ou la fourmi pharaon. La présence de ces spécimens devrait être tolérée, parce qu'elles se nourrissent des autres insectes nuisibles dans le jardin.

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie