Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

8 façons d'améliorer la qualité de l'air dans votre maison

RE/MAX Québec
2393 0 1

Saviez-vous que l'air extérieur est souvent moins pollué que celui présent dans les maisons ? Suivez ces huit conseils pour améliorer et stabiliser la qualité de l'air dans votre domicile !

Respirez mieux grâce aux végétaux

Les arbres, les plantes, les fleurs et certains autres végétaux sont les poumons de la terre, car ils transforment le gaz carbonique en oxygène. Mais attention ! La présence de ces amis verts augmente aussi le taux d'humidité. Il ne faut donc pas transformer sa maison en jungle.

Partez en guerre contre l'humidité

Trop d'humidité contribue au développement des moisissures en créant des champignons invisibles à l'oil nu. Ces champignons s'étendent sur les surfaces en laissant des traces brunâtres nocives pour la santé. Les symptômes sont divers : toux, fatigue chronique, écoulement nasal, irritation des yeux, des poumons, du nez ou de la gorge, etc. Vous croyez que ces problèmes ne surviennent que dans les maisons âgées ou mal entretenues ? Malheureusement, aucune demeure n'est à l'abri. Voici quelques précautions à prendre :

  • Réparez ou remplacez le calfeutrage usé de la baignoire, de l'évier ou de la douche.
  • Ne laissez jamais un robinet fuir (même si on ne parle que d'une goutte à l'heure !)
  • Lorsqu'il y a de la condensation dans les fenêtres, épongez-la immédiatement avec un chiffon.
  • Faites fonctionner le ventilateur de la salle de bain durant chaque douche.
  • Scellez les joints du conduit de la sécheuse avec du ruban adhésif en aluminium.
  • Veillez à ce que l'eau de la laveuse s'écoule directement dans l'évier ou dans le tuyau de vidange.
  • Utilisez des bacs en plastique plutôt qu'en carton pour entreposer des objets au sous-sol.

Dehors, les restants de table !

Saviez-vous que la nourriture qui se décompose ne fait pas que dégager une odeur nauséabonde ? En effet, selon une étude réalisée aux Pays-Bas, les fruits, légumes et autres aliments qui pourrissent rejettent aussi des toxines dans l'atmosphère. Si vous n'avez pas de bac de compostage, le mieux est donc de mettre tous ces déchets organiques dans une poubelle extérieure plutôt que dans celle de la cuisine.

Empêcher la poussière d'entrer

La poussière, un mélange de particules très fines d'origine organique ou artificielle, n'est généralement pas un danger, car nos poumons en sont bien protégés. Cependant, respirer de la poussière peut amener un certain inconfort. Contrairement à la pensée populaire, elle n'est pas composée principalement de peau morte, mais plutôt de saletés extérieures. Vous pouvez l'empêcher de passer le pas de porte en ajoutant un paillasson qui agrippera le sable, la terre et autres particules qui sont collés aux chaussures. Aussi, si vous ouvrez les fenêtres pendant la saison chaude, assurez-vous qu'elles aient une moustiquaire fonctionnelle. En plus de chasser les moustiques, elle repousse un certain pourcentage de poussière qui tente de s'infiltrer.

Vos moquettes vous cachent-elles quelque chose ?

Vous vivez dans une maison dont les planchers sont recouverts de tapis moelleux et agréable pour les pieds ? Le problème est que les moisissures jouent souvent à cache-cache sous les moquettes, attirées par l'humidité qui s'y trouve. Pire encore, ce matériau emmagasine la poussière, la fumée, les acariens et les vapeurs chimiques. Tous ces agents indésirables sont ensuite relâchés dans l'air ambiant de votre logis. Si vous n'avez pas envie de retirer la moquette, nettoyez-la en profondeur toutes les saisons.

Ouvrir les fenêtres, même en hiver

Voilà des jours que la neige et le froid ont envahi votre quartier. Vous restez bien au chaud, encabané dans la maison : pas question de grelotter ! Mais, sans que vous vous en aperceviez, l'air que vous respirez commence à être saturé de gaz carbonique, de bactéries et de poussière. Votre chaumière a besoin de respirer ! Pourquoi ne pas ouvrir la porte d'entrée ou une fenêtre le temps d'une minute? Ce geste permettra de faire entrer de l'air frais et de montrer la porte à tout ce qui est nuisible.

Diminuer l'utilisation de produits chimiques

Il est tentant de nettoyer la maison à coup de puissants nettoyants qui font tout briller et qui laissent une odeur agréable. Mais bien souvent, l'efficacité de ces produits repose sur une longue liste d'ingrédients chimiques qui rejetteraient dans l'air des particules nocives. Opter pour des produits bios ou naturels, c'est faire un choix écolo et doux pour les poumons !

Mieux vaut prévenir que guérir

L'air de votre maison est si pollué que vous devez prendre les grands moyens ? Procurez-vous des appareils conçus pour améliorer la qualité de l'air. Santé Canada recommande principalement les purificateurs d'air portatifs avec filtres HEPA ou électrofiltres. Et pour réduire la quantité d'humidité, rien de plus efficace qu'un déshumidificateur. Une fois l'air de votre maison purifié, il ne reste plus qu'à suivre tous nos conseils pour la conserver ainsi !

 

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie