Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Le Feng Shui et l’immobilier : des chiffres qui vous surprendront!

RE/MAX Québec
2413 2 23

Le marché immobilier évolue et les critères de sélection des acheteurs aussi; découvrez un de ces critères : le Feng Shui!

Dans l’univers de l’immobilier américain, l’art de vivre feng shui représente un marché réel! Seriez-vous prêt si le feng shui devenait un facteur important pour tout ce qui est relié au secteur de l’immobilier au Québec?

Le Feng Shui, cet art de vivre millénaire d’origine chinoise, consiste entre autres à diviser la maison en neuf secteurs. Influencé par les tendances New Age, il fait beaucoup jaser aux États-Unis aujourd’hui. Voici quelques chiffres impressionnants qui piqueront certainement votre curiosité...

Un marché à ne pas snober...

Le montant total des acquisitions immobilières effectuées par des acheteurs chinois aux États-Unis, entre avril 2014 et mars 2015, est 28,6 M$ US. La valeur moyenne d’une propriété achetée par ces derniers est de 831 000 $ US, laquelle est considérablement plus élevée que la valeur moyenne des propriétés aux États-Unis, soit 256 000 $ US. 

Huit Sino-Américains sur dix affirment que le feng shui est un facteur important dans le choix d’une propriété; d’ailleurs, 24 % de ces Américains d’origine chinoise n’achèteront pas une propriété dont la porte d’entrée principale est alignée avec la porte arrière, 29 % n’aimeront pas une propriété dont les escaliers font face à la porte d’entrée et 31 % n’acquerront pas une propriété située au bout d’un cul-de-sac.

Une tablette Feng Shui

Référence: chuefoundation.no

 

Le feng shui fait réellement partie intégrante du marché immobilier aux États-Unis, où les courtiers tentent d’en connaître les fondements, puisque le tiers des Sino-Américains ne choisiront pas un courtier immobilier s’il n’est pas familier avec cet art.

Environ 79 % des acheteurs chinois et sino-américains investiront davantage si la propriété incorpore les idéaux du feng shui. Les traditions ancestrales tendent normalement à s’essouffler d’une génération à l’autre, mais en ce qui concerne le feng shui, l’effet contraire est observé... Près de la moitié des jeunes Sino-Américains, contrairement à un membre de leur famille plus âgé, seront plus enclins à choisir une propriété qui respecte l’art du feng shui!  

Le feng shui est un facteur de vente et de revente qui occupe une place considérable pour 90 % des Sino-Américains et sa pratique ne semble pas être une mode passagère dans le marché immobilier aux États-Unis… 

Croyez-vous qu’un courtier immobilier qui veut offrir un service exceptionnel devrait connaître les règles de base de l’art du feng shui?

Les données utilisées dans cet article ont comme source l'AREAA (Asian Real Estate Association of America) 

 

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie