Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Foyer d’agrément ou chauffage d’appoint? Les deux, c’est mieux.

RE/MAX Québec
932 1 5

Choisir un foyer qui allie fonction et agrément, c’est possible. Certains modèles offrent une excellente efficacité énergétique.

Qu’il s’agisse d’un foyer au bois, au gaz naturel, aux granules ou d’un foyer électrique, le besoin initial reste le même : procurer une chaleur enveloppante. Le foyer idéal devrait attirer le regard tout en rehaussant le confort de votre résidence grâce à une efficacité énergétique et une puissance optimales qui conviennent à votre demeure.

Si votre espace est restreint, nul besoin d’un foyer très puissant. Par contre, si vous vivez dans une grande pièce à aire ouverte, le nombre d’unités thermiques anglaises (British Thermal Unit ou BTU) de votre foyer fera la différence entre un objet purement décoratif et un chauffage d’appoint efficace. Les foyers au gaz, au bois et aux granules ont une puissance qui varie de 12 000 à 50 000 BTU tandis que les foyers électriques ont une puissance moyenne de 5000 BTU.

Tous les types de foyers actuellement vendus sur le marché détiennent une cote d’efficacité énergétique. Portez une attention particulière à la nouvelle cote ÉnerGuide d’efficacité énergétique, soit celle qui évalue l’efficacité du foyer en fonction de la méthode d’essai CSA-P.4. Cette méthode tient compte de plusieurs facteurs, dont la perte de chaleur. Les foyers les mieux cotés obtiennent des résultats entre 50 et 70 pour cent.

Avant de vous lancer à la recherche du foyer de vos rêves, informez-vous auprès de votre municipalité. Certains types de foyers pourraient être interdits ou leur utilisation soumise à des règles strictes. À titre d’exemple, l’installation d’appareils de chauffage au bois est interdite sur l’île de Montréal depuis 2009.

Qui plus est, il importe que l’installation de votre nouveau foyer soit effectuée par un ouvrier spécialisé, membre en règle de la Régie du bâtiment du Québec. Vous pouvez également consulter le répertoire des membres de l’Association des professionnels du chauffage (APC) ou les contactez directement pour obtenir plus de renseignements.

Une fois que votre foyer certifié a été installé par un installateur accrédité, il faudra déclarer le tout à votre assureur. Afin de vous éviter de mauvaises surprises, il est préférable de contacter votre assureur avant l’achat et l’installation du foyer pour vous assurer que le modèle que vous avez choisi est couvert par votre assurance résidentielle.

 

Référence: Photo publiée avec l'aimable autorisation de elsar/Bigstock.com

Quelques ressources supplémentaires :

Guide complet des foyers à gaz, Ressources naturelles Canada

Chauffage d’appoint, Énergie et ressources naturelles Québec

Registre des détenteurs de licence, Régie du bâtiment du Québec

Règlement sur les appareils de chauffage au bois, Publications Québec

Règlement sur l’utilisation des poêles et foyers au bois, Ville de Montréal

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie