Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Évaluation municipale: comment bien s'en servir

RE/MAX Québec
2017 0 30

Pour fixer le prix de vente d'une maison, on devrait éviter de se fier uniquement à l'évaluation municipale. Voici pourquoi.

Le rôle d'évaluation foncière est déposé une fois tous les trois ans: il s'agit de l'inventaire de tous les immeubles sur le territoire d'une municipalité. C'est grâce à lui que l'on détermine combien les propriétaires devront payer de taxes municipales et scolaires. L'évaluation est basée sur la « valeur réelle » de la propriété, soit sa valeur sur un marché libre et compétitif. Par contre, ce n'est pas un bon indicateur pour déterminer combien l'on devrait demander pour sa maison.

 

La raison est simple: l'évaluation est réalisée un an et demi avant d'être déposée, puis elle reste la même durant trois ans. Pourtant, le marché de l'immobilier peut connaître bien des changements durant ces quelques années! Comme la valeur des maisons du quartier a bien souvent augmenté entre-temps, il faut voir l'évaluation comme un prix plancher.

 

Pour tirer le meilleur parti du rôle d'évaluation foncière, on peut consulter celui des autres maisons de son quartier au registre foncier de sa municipalité et comparer leur évaluation avec le prix de vente réel. Les registres fonciers sont disponibles en ligne gratuitement. Par exemple, si une maison du quartier ayant des caractéristiques semblables à la nôtre présente une évaluation de 330 000 $, mais que son propriétaire l'a vendue à 380 000$, on devrait se tenir dans la même fourchette de prix. Cela est d'autant plus vrai si le rôle d'évaluation municipale arrive à échéance!

 

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie