Bienvenue sur le nouveau blogue immobilier de RE/MAX Québec !

Notre blogue, c'est des conseils professionnels, des trucs et astuces pratiques, des mythes qui seront confondus et des visites immersives qui vous en mettront plein la vue ! Survolez ici tous nos articles. Bonne découverte !

Terrasse : que faut-il savoir pour entreprendre ce projet... et le réussir?

RE/MAX Québec
219 0 0

Votre projet de terrasse semble trop compliqué avant même d’être commencé? Voici des informations utiles afin d'y voir plus clair!

Le beau temps étant maintenant revenu, c’est le moment d’entreprendre les travaux afin de pouvoir profiter de votre terrasse tout au long de l’été. Que ce soit en la rénovant ou en créant un tout nouvel aménagement, les travaux qu’il faudra entreprendre sont d’une envergure certaine et ne se réaliseront malheureusement pas en criant « ciseaux »...   

Tout projet doit être planifié et divisé en plusieurs étapes pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes; la terrasse extérieure est justement un de ces projets nécessitant toute votre attention. Entre les plans du projet, le choix des matériaux et la réglementation à respecter, rien ne peut être laissé au hasard... Afin de démêler un peu l’ensemble de ce projet, suivez ces quelques conseils et retenez ces informations pratiques!

Terrasse à palier en bord de mer

Une question de budget

Le budget que vous accordez pour la réfection ou pour une nouvelle terrasse doit être déterminé au tout début de votre projet. Aucun point ne peut être oublié! Les coûts déboursés pour les plans et le permis de construction, s’il y a lieu, les matériaux, le contrat signé avec l’entrepreneur que vous aurez choisi et ceux qu’il faut prévoir pour l’aménagement paysager qui sera à effectuer à la suite des travaux... tous les détails doivent être mis sur papier. Ayant entre vos mains un document énumérant toutes les étapes en détail et les coûts évalués pour chacune d’elle, vous serez bien outillé lorsque vous vous présenterez à la banque pour une demande de prêt personnel ou autre afin de financer vos travaux.

À noter... Il est conseillé d’ajouter environ 10 % des coûts totaux afin d’être en mesure de faire face aux imprévus, évitant ainsi l’arrêt des travaux par défaut d’avoir les fonds nécessaires...

Définir vos besoins

Votre terrasse doit tout d’abord être à l’image de l’ensemble de votre aménagement extérieur. Dans le but d’obtenir un résultat homogène, elle doit s’intégrer parfaitement aux différents éléments qui l’entourent; le style et les matériaux que vous aurez choisis doivent également créer un tout avec ceux de votre maison.

Ensuite, définissez l’objectif de votre terrasse. Sera-t-elle une prolongation de votre maison, un endroit zen pour vous détendre ou un lieu plutôt convivial pour recevoir famille et amis? Les réponses obtenues vous permettront de déterminer les différentes fonctions de votre future terrasse, influençant du même coup plusieurs aspects de celle-ci.

N’oubliez pas que votre terrasse n’est pas forcément tenue d’avoir une seule et unique fonction; selon l’espace dont vous disposez et le budget alloué, vous pouvez facilement la divisée en « zones » distinctes, soit en ajoutant un palier supplémentaire ou en créant tout simplement une ou plusieurs zones délimitées par des panneaux d’intimité.

En ce qui concerne la grandeur appropriée de votre terrasse, sachez qu’il est conseillé de prévoir environ 1,80 m(environ 20 pi2) par personne afin de maximiser le confort de chaque personne s’y trouvant. 

Petite terrasse intime avec beaucoup de verdure

Selon votre terrain...

Votre terrain est bien entendu un facteur à prendre en considération à plusieurs niveaux. Aurez-vous besoin de faire une dénivellation à certains endroits (impliquant un coût supplémentaire)? Est-ce que des obstacles sont présents à l’endroit où vous désirez installer votre terrasse, comme des arbres matures ou des pierres bien ancrées dans le sol?

Ces facteurs pouvant mettre en jeu la faisabilité de votre projet, il est préférable d’en tenir compte au stade embryonnaire de celui-ci. Le lieu parfait pour votre terrasse dépend également de sa localisation vis-à-vis les éléments naturels comme le soleil et le vent. Vous aurez peut-être besoin d’ajouter une structure fixe ou amovible pour pouvoir vous en protéger... L’avez-vous prévu?

À chaque terrain sa terrasse! Une multitude de possibilités s’offrent à vous lorsque vient le moment de faire le choix parmi les différents types de terrasse. Puisque plusieurs éléments viendront influencer votre choix, il est crucial de bien avoir identifié vos besoins (à courte et à longue durée) et calculé votre budget (les imprévus, la finition de l’aménagement paysager, l’achat de meubles, etc.). Le défi réside par contre à choisir la bonne terrasse pour votre terrain; la faisabilité de votre projet dépend en grande partie de ce facteur! 

Grande terrasse attenante à la salle à manger en bois avec toit style pergolas

Concevoir les plans

Que vous les dessiniez vous-mêmes, les achetiez ou fassiez appel au service d’un professionnel, les plans doivent être faits en bonne et due forme pour la simple et bonne raison qu’il vous faudra les présenter à votre municipalité afin de les faire approuver pour l’obtention du permis nécessaire. Chaque municipalité détient effectivement ses propres normes en ce qui a trait aux matériaux utilisés, à la taille de votre terrasse et aux distances à respecter de celle-ci (de la terrasse à la rue, de la terrasse au terrain du voisin, etc.). 

Le Code de la construction du Québec de son côté réglemente également certains aspects, cette fois-ci au niveau de la structure et de la sécurité (par exemple la hauteur de la balustrade et de la rampe, s’il y a lieu). Notez que si la réglementation de votre municipalité diffère de celle du Code de la construction du Québec, il est sage de se conformer à celle qui est la plus stricte. 

À ne pas oublier... Dépendamment de la municipalité où vous vivez, le délai et le prix pour l’obtention d’un permis de construction varient de quelques jours à quelques mois et de 40 $ à plus de 200 $ dans certains cas! Mieux vaut s’y prendre à l’avance... Avec des plans bien détaillés (sa situation par rapport à l’ensemble de la cour, la liste des matériaux qui seront utilisés, etc.), vous mettez toutes les chances de votre côté pour l’obtention du permis dans des délais raisonnables.

Si l’idée d’effectuer les travaux sans avoir obtenu de permis vous a passé par la tête, sachez que vous pourriez recevoir une amende de plus de 1000 $ et être dans l’obligation de refaire des travaux si votre terrasse ne respecte pas les règlements du Code ou de votre municipalité. De plus, un entrepreneur sérieux n’effectuera pas de travaux tant et aussi longtemps que le permis n’est pas délivré, ce qui est d’ailleurs un bon indice de sa fiabilité! 

Mise en chantier d'une terrasse à l'étape construction de la fondation

Avantages, inconvénients et prix des matériaux 

Les différents types de bois

  • Le bois composite : composé de résidus de bois et de plastique recyclé, le bois composite demeure une option très populaire auprès des Québécois. Il nécessite très peu d’entretien et possède une grande résistance à l’humidité (et aux champignons), à la pourriture et aux insectes, dont les termites. La durée de vie moyenne est d’environ 25 ans et l’entretien se résume à nettoyer le revêtement deux fois par année avec un nettoyant contenant un agent anti-moisissure. Le bois composite ne se fendille pas (fini les échardes!) et sa teinte restera la même. En revanche, le bois composite est disponible en quelques couleurs seulement et est plutôt dispendieux. Son prix varie entre 6 $ et 8 $ le pied carré pour le matériau et entre 50 $ et 65 $ le pied carré pour l’installation par un professionnel. 
  • Le bois IPÉ : ce bois provenant du Brésil a une teinte naturelle qui est fortement appréciée et résiste très bien à la moisissure et aux insectes. Sa durée de vie est d’environ 50 ans. Étant un bois très dur, il se travaille difficilement et demeure un bois plutôt cher à l’achat (entre 10 $ et 12 $ le pied carré). 
  • Le Teck : tout comme l’IPÉ, le Teck est un bois exotique au prix de 10 $ à 12 $ le pied carré. Le Teck est très utilisé pour donner une touche luxueuse à la terrasse, grâce entre autres à sa texture huileuse. Choix idéal pour les gens recherchant un matériau durable avec son insensibilité à la putréfaction et sa résistance à la corrosion, le Teck requiert toutefois d’être huilé afin de préserver sa couleur. 
  • Le bois traité : le bois traité résiste aux champignons et aux insectes grâce à un processus chimique, ce qui déplaît fortement aux consommateurs désirant minimiser leur empreinte écologique. Une terrasse de bois traité a une durée de vie plus courte (de 10 à 15 ans) et un prix de 2 $ à 5 $ le pied carré (installation entre 26 $ et 32 $ le pied carré). À noter que le pin blanc est un meilleur choix que l’épinette, puisqu’il est beaucoup plus facile d’entretien.

Savez-vous que... Il est possible au Québec d’opter pour un bois doté d’une certification écologique. Respectant des principes environnementaux stricts, ce bois certifié provient d’une forêt aménagée de façon responsable. Au Québec, les deux certifications écologiques sont la Forest Stewardship (FSC) et la Sustainable Forestry Initiative (SFI). Informez-vous!

Petite terrasse intime de style européenne

Autres possibilités

  • Le pavé uni : pouvant être utilisé que si la terrasse est au niveau du sol, le pavé uni est offert dans une panoplie de couleurs et permet d’ajouter une certaine touche artistique à votre terrasse. Durable et facile d’entretien, le pavé uni coûte entre 5 $ et 10 $ le pied carré pour le matériau et entre 16 $ et 25 $ pour l’installation.
  • Le béton : le béton est très résistant, apporte de la stabilité à la terrasse par sa lourdeur et demande peu d’entretien (les fissures qui apparaissent au fil des ans peuvent être réparées facilement). Le béton peut surprendre plusieurs personnes avec sa finition estampée qui peut aisément imiter le bois, la céramique et même la brique, mais il en décevra d’autres par le peu de couleurs offertes. Son coût est également un facteur non négligeable... Il faudra calculer environ 50 $ le pied carré pour l’installation d’une terrasse de béton (armature, matériaux et installation).

Après-midi BBQ en famille et soirées entre amis seront bien vite planifiés dès que votre terrasse sera prête! Ce projet de taille doit être fait dès le départ selon les règles de l’art, en faisant affaire avec des professionnels qualifiés, certes, mais vous serez surpris de la fierté ressentie lorsque le projet sera terminé... Ça en vaut la chandelle!

Qu'en pensez-vous?

Partagez

retour à la page des articles

Consulter les articles par catégorie